THE HADEN TRIPLETS – The Family Songbook

Trimeter Records / Thirty Tigers
Americana
THE HADEN TRIPLETS - The Family Songbook

Elles ne sont pas de Belleville, ni même d’authentiques triplettes (au sens étymolo-génétique du terme), mais sont bel et bien sœurs, et issues d’une famille à haute teneur d’ADN musical. Qu’on en juge: leur frère Josh est membre de la formation indie Spain, et leur grand-père, Carl E. Haden, fut un proche de la fameuse Carter family et d’aures icônes country telles que Porter Wagoner. Il était lui-même un performer apprécié sur les radios locales du Midwest dans les années post-dépression, mais c’est surtout son fils, le contrebassiste emblématique Charlie Haden, qui installa le nom de la famille au firmament du patrimoine musical américain. C’est la disparition de ce dernier (leur père donc) qui incita les frangines à enregistrer dès 2014 un premier album sous cette appellation collective. En effet, pour pilier des révolutions du modern jazz qu’il s’avéra sans conteste, Charlie n’en baigna pas moins dès son plus jeune âge dans les racines folk et country de la Dustbowl area. Il avait d’ailleurs consacré l’un de ses ultimes enregistrements à en fixer quelques échantillons significatifs sur son propre “Favorites Of The Haden Family”. By public demand, comme aurait pu se sous-titrer cet album, les sisters remettent donc le couvert, et c’est un réel enchantement. Depuis le standard “Wayfaring Stranger” jusqu’aux quatre titres déposés par leur grand-père (en passant par le” Say You Will” de Kanye West, renvoyé à ses origines), et au “Didn’t Leave Nobody But The Baby”, que l’immense Emmylou Harris avait livré aux frères Coen, le climat sépulcral qui prévaut ici doit autant à l’héritage de ces grands anciens qu’à la permanence de leur legs. Si vous avez (à juste titre) adoré la B.O. de “O Brother, Where Are Thou?” (telle que produite par T-Bone Burnett himself), et si (à plus juste titre encore), vous révérez les harmonies vocales des Everly Brothers, des premiers Byrds et d’Alison Krauss avec Robert Plant, soyez bénis, car en voici le sequel inespéré… Un salutaire grand bain d’Americana roots: plongez vous-y et soyez sauvés, pauvres pêcheurs!

Patrick Dallongeville
Paris-MoveBlues Magazine, Illico & BluesBoarder

PARIS-MOVE, December 2nd 2019

THE HADEN TRIPLETS – “The Family Songbook”: un album à pré-commander (sans attendre) ICI

Recommendation de notre rédacteur en chef: pré-commandez le double vinyle édition limitée de couleur verte! Il sera “collector”…!

Site web des Haden Triplets ICI

Page Facebook des Haden Triplets: ICI

Et si vous avez la chance de pouvoir être à L.A. le 24 Janvier, ne ratez surtout pas le concert de sortie de l’album des Haden Triplets…!