NICHOLAS MERZ – God Won’t Save You, But I Will

Aagoo Records / Modulor
Rock
NICHOLAS MERZ - God Won't Save You, But I Will

Après six albums au sein du collectif de Seattle Darto, le guitariste-chanteur et songwriter Nicholas Merz s’est fendu en 2018 d’un premier album solo, “The Limits Of Men”, où il questionnait la part toxique de la masculinité. Sa demi-sœur Candace Harter (à laquelle il était déjà associé dans Darto) continue à assurer les claviers à ses côtés, tandis que les six plages de cet “extended E.P.” furent captées live en studio près de Joshua Tree les 23 et 24 octobre 2018. Entre Neil Young, Television et les Go-Betweens, le possédé “Drifting Palomino” plante d’emblée le décor: un rock épique et fiévreux à la fois, tout en nerfs et sans un poil de gras. Il faut signaler que Palomino est le nom d’une unité artisanale de pressage de vinyles basée dans le Kentucky, où un dramatique accident de travail coûta la vie au gérant durant la fabrication du premier LP de Darto. Avec les arpèges en spirale des six cordes de Cory Hanson, le three-steps “The Forty” pourrait s’apparenter au “Lover, You Should’ve Come Over ” du regretté Jeff Buckley, tandis que la valse lente des récitatifs “Midnight Movement”, “God’s Death”, “Petaluma Drive” et “Blush” dresse un pont gracile entre le Peter Hammill de “Autumn”, Nick Cave et le troisième Velvet. Un disque à la dimension poétique et au parfum insidieusement envoûtants.

Patrick Dallongeville
Paris-MoveBlues Magazine, Illico & BluesBoarder

PARIS-MOVE, September 15th 2020

:::::::::::::

NICHOLAS MERZ – God Won’t Save You, But I Will, un album à pré-commander sur le site internet du label Modulor Records, ICI

NICHOLAS MERZ – God Won’t Save You, But I Will est proposé en format CD et… en vinyle.

Date de sortie: le 9 octobre 2020