GABRIEL – Light in the Dark

Youz Production
Reggae
GABRIEL - Light in the Dark

A l’écoute de cet album du dénommé Gabriel, “Light in the Dark”, un superbe premier titre tout en douceur, finesse et délicatesse vient heurter vos tympans et exacerber votre attention. Il faut tout de même préciser qu’il n’est pas si doux que cela, même s’il débute par de la guitare acoustique. Des percussions et des sons électrifiés viennent rapidement remettre les pendules à l’heure. Ceci dit, l’album est fort bien arrangé puisqu’un blues-rock bien rythmé vient séparer les deux premiers titres d’essence folk des deux derniers, puisque nous parlons bien ici d’un EP de 5 titres. L’auteur de ce “45 tours” d’aujourd’hui est bourguignon, même si cela ne saute pas aux oreilles. L’ouverture sur le monde et ses différentes musiques semble être l’une des qualités premières de Gabriel, puisqu’il sortit en 2008 un projet musical, Maxxo, qui lui permit d’obtenir un Web Reggae Award pour un morceau particulier, New World Design, qu’il réalisa avec Fouine. Et en 2010 il sortit For The Next Generation, en présence du chanteur de reggae martiniquais Yaniss Odua, du chanteur britannique de reggae Macka B, du chanteur jamaïcain de reggae Max Roméo, et d’Akhénaton. Cette fois-ci, Gabriel est seul à mener sa barque, qui navigue nonchalamment au fil de l’eau, excepté le titre Drive It, emporté, lui, par des flots impétueux. Un opus qui vous invite au voyage, pour vous faire découvrir de belles contrées musicales que l’on imaginerait bien encore inexplorées.

Dominique Boulay
PARIS-MOVE & Blues Magazine (Fr)

PARIS-MOVE, February 22nd 2020