DEANNA WITKOWSKI – Force Of Nature

MCG Jazz
Jazz
DEANNA WITKOWSKI - Force Of Nature

Née Mary Elfrieda Scruggs à Pittsburgh, le 8 mai 1910, Mary Lou Williams fut l’une des toutes premières Afro-Américaines à oser faire profession du jazz. Fille d’une maman musicienne et d’un père mélomane (et fan de blues), elle développa très tôt un don inné pour la musique. Dès l’âge de trois ans, elle s’avérait capable, sur les genoux de sa mère, de reproduire sur l’harmonium de l’église les mélodies qu’elle y entendait. Apparemment dotée de ce syndrome rare que l’on nomme l’oreille absolue, elle apprit ainsi à jouer du piano par mimétisme, avant même de savoir lire la musique. Elle n’avait que douze ans quand Duke Ellington remarqua son brio dans un club de Harlem (où elle se produisait sous l’égide de son paternel), et trois ans plus tard, un autre géant, Fats Waller, tomba à son tour en pamoison devant la jeunette. Intégrée dès son 19ème anniversaire parmi l’orchestre d’Andy Kirk (pourtant jusqu’alors exclusivement masculin), elle ne tarda pas à enregistrer en parallèle ses propres compos au piano solo, et entama dès lors une carrière de compositrice, instrumentiste et arrangeuse qui l’amena à côtoyer les talents émergents de jeunes musiciens ayant pour noms Dizzy Gillespie, Charlie Parker ou encore Thelonious Monk. Du blues au stride et au boogie-woogie, en passant par le swing et le bebop, elle demeure l’une des très rares musiciennes à avoir ainsi pu épouser l’essentiel des évolutions du jazz au vingtième siècle. Curieusement, elle n’est mentionnée nulle part dans le référentiel “Jazz” d’André Francis, tandis que le “Dictionnaire du Jazz” de Hugues Panassié et Madeleine Gautier lui consacre tout de même une colonne. Déjà à la tête d’une demi-douzaine d’albums sous son nom, son exégète Deanna Witkowski vient de lui consacrer une biographie extensive, “Music For The Soul” (après être allée jusqu’à emménager à Pittsburgh, pour y humer les effluves de son ancrage local). Elle même pianiste accomplie et pédagogue émérite, Miss Witkowski présente en outre le point commun avec son modèle de se revendiquer fervente Catholique. Spiritual jazz, vous dites? Plutôt que d’énumérer le pedigree de Deanna (laquelle aligne déjà deux bonnes décennies de carrière), il est préférable d’énoncer avec quel investissement elle s’imprègne de l’esprit de son mentor, pour en restituer, avec le soutien de son trio bass, drums et trumpet, le caractère à la fois vivace et novateur. Reprenant (à deux ou trois exception près) une dizaine de pièces maîtresses du répertoire de la Williams, Deanna Witkowski accomplit l’exploit d’en préserver l’essence tout en en soulignant la dimension intemporelle, quitte à incorporer une touche de Monk de ci (“Aries”), d’Ellington de là (“Intermission”), ou une autre de latin jazz sur la plage titulaire. Du jazz historique qui ne fleure ni le catafalque, ni la naphtaline: chapeau, l’artiste!

Patrick Dallongeville
Paris-MoveBlues Magazine, Illico & BluesBoarder

PARIS-MOVE, February 24th 2022

:::::::::::::::

Force of Nature- New Deanna Witkowski album featuring music of Mary Lou Williams:

Album à commander ICI