THE HOLMES BROTHERS – Brotherhood

Alligator / Socadisc
Blues

Pas si connus de ce coté-ci de l’Atlantique, ces trois vétérans mixent pourtant le blues des juke joints du samedi soir et le gospel des messes du dimanche matin comme pas deux. Sherman Holmes (basse, voix baryton) et son “jeune” frère Wendell (guitare, voix growlée), originaires de Christchurch en Virginie, ont rencontré Popsy Dixon (batterie, chant falsetto) en 1967. Le trio ne débutera pourtant sa carrière qu’en 1979 sur scène et en 1989 sur vinyle. “Brotherhood” est son onzième album, et le plus blues. Des huit originaux et six covers, on retiendra le parfait panachage des genres, les soli de guitare et de piano bien propres sur eux, et une vibration très positive qui redonne la banane. La contribution des musiciens additionnels (dont Felicia, en duo avec son père Wendell, sur la ballade “Loving You From Afar”) est bien renseignée dans le livret, digne d’un press-kit. On reste estomaqué par le délire en voix de tête de Popsy – synthèse improbable de Barry Gibb et de Peggy la cochonne – sur “My Kind Of Girl” (William Bell, 1969) et l’hymne chrétien “Amazing Grace”. L’album aurait cependant pu être amputé de quelques blues rudimentaires à trois accords pour gagner en qualité et flirter avec le sans-faute.

Jean-Christophe Baugé
Blues MagazineJAZZ NEWSLEGACY (DE)METAL OBS’PARIS-MOVEROCK & FOLK

“Brotherhood” Track list:
1 Stayed At The Party 3:28
2 I Gave Up All I Had 3:13
3 Passing Through 2:57
4 You’ve Got To Lose 3:07
5 Lickety Split 3:44
6 Soldier Of Love 4:30
7 Gone For Good 3:04
8 Loving You From Afar 5:11
9 My Word Is My Bond 3:04
10 Drivin’ In the Drivin’ Rain 3:25
11 My Kind of Girl 3:20
12 Darkest Hour 4:24
13 Last Man Standing 2:44
14 Amazing Grace 7:39

Présentation de The Holmes Brothers sur le site du label Alligator: ICI

“Timeless, deeply soulful and uplifting gospel-drenched blues, street corner doo-wop, ballads, R&B, country and funk.” – The New York Times