Sharon Jones & The Dap-Kings

Daptone / Differ-ant
Blues

Toujours sous haute influence Curtom (le label des productions Curtis Mayfield) – tout comme le dernier Nicole Willis – Mrs Jones, flanquée de ses historiques Dap-Kings (les mêmes qui officiaient sur le “Back To Black” d’Amy Winehouse) sacrifie cette fois au gimmick de l’album de Noël. Il serait fortuit de n’y déceler qu’un simple coup marketing, tant ce type d’effort relève d’une vintage soul culture consommée. Décollant sur le tonitruant “8 Days (Of Hanukkah)” et le chaloupé “Ain’t No Chimneys In The Projects” (“Y a pas de cheminées dans les HLM”), l’orchestre maison et sa meneuse dynamitent ensuite le “White Christmas” de Bing Crosby à la manière des early Ike & Tina Turner. “Big Bulbs” et “Silver Bells” exsudent ce gospel feeling auquel président en guests les sisters Saun & Starr, tandis que le fameux “Please Come Home For Christmas” du grand Charles Brown se voit appliquer le traitement fifties de rigueur. L’éculé “Little Drummer Boy” bénéficie quant à lui d’un salutaire funky lifting. Bref, Miss Sharon et ses Rois du Dap (à ne pas confondre avec les doigts du rap) vous souhaitent un boogaloo Noël, une twist année et un mambo sapin!

Patrick Dallongeville
Paris-Move / Blues Magazine / Illico / BluesBoarder

Sharon Jones & The Dap-Kings