SHANNA WATERSTOWN – A Real Woman

Pepper Cake / ZYX Music
Soul blues
SHANNA WATERSTOWN - A Real Woman

La paupérisation des artistes de blues les pousse bien souvent à faire l’économie d’un attaché de presse, avec pour conséquence une promotion qui va à vau-l’eau… Les biographies-fictions, virales sur la toile, de Shanna Waterstown méritent donc qu’on y mette bon ordre. Née à Ocala en Floride, la jeune Shanna chante des negro spirituals et du gospel à l’église baptiste. Puis, terminant ses études à New York, elle découvre l’univers des comédies musicales et du jazz en intégrant de petites troupes locales. Enfin, installée à Paris, mariée, deux enfants, elle renoue avec le blues et chante en club. En 2008, son premier album autoproduit et introuvable, Inside My Blues, n’a pas le côté triste attendu, et pour cause: les 12 compositions personnelles, dont une de sa jeune sœur, relèvent d’une soul cuivrée aussi propre que celle d’Ana Popovic. A Real Woman en est la réédition tardive, avec nouvelle pochette et morceau bonus, sur le label allemand ZYX Music. Le cercle de talents qui œuvre en coulisse est par contre bien franco-américain, drivé par Boney Fields (trompette) et, dans une moindre mesure, Juju Child (guitare). Du jazz (“Misery”) au funk (“Miracle”), la voix de Shanna, capable de souffrir des douleurs qui lui sont épargnées, est époustouflante. Comme le saxophone alto de Laurent Kreamer baladeur dans l’aigu (“That’s Just The Way It Is”), ou la basse de Mike Armoogum sous anabolisants (5 cordes sur “I’m Coming Home”). Un feu d’artifice bien moins impersonnel que ses reprises de Koko Taylor en premières parties ou en festivals le laissent supposer!

Jean-Christophe Baugé
BLUES MAGAZINE/ JAZZ NEWS/ LEGACY (DE)/ METAL OBS’/ CLASSIC OBS’/ PARIS-MOVEROCK & FOLK

PARIS-MOVE, February 14th 2021

::::::::::::::

Pour commander l’album de Shanna Waterstown, A Real Woman, chez ZYX Music, c’est ICI

Teaser de A Real Woman – Shanna Waterstown, sur YouTube:

Concert complet de 2017 à Léognan: