DOYLE BRAMHALL II – Shades

PROVOGUE
Blues-Rock

Disons-le, tout de suite, cet opus de DOYLE BRAMHALL II déborde de vitalité. De cette vitalité qui fait la différence entre un excellent album et un opus qui marque sa présence au fer rouge. De cette vitalité qui déboule sur l’actualité de cette fin d’année 2018 comme la lave d’un volcan en éruption. Il y a du rythme, du volume, des riffs de guitare, des chœurs puissants, et plus encore! Les invités sont tous plus prestigieux les uns que les autres et c’est un signe qui ne trompe pas! Du coup, oui, c’est un cinquième opus qui va marquer les esprits et en imposer dans toute bonne discothèque. A preuve, Eric Clapton est venu avec sa guitare pour l’occasion, de même que Norah Jones avec sa voix à faire frissonner les plus insensibles amateurs de chanteuses, le duo Greyhounds de Austin (Anthony Farrell aux claviers et Andrew Trube à la guitare), et le Tedeschi Trucks Band avec toute son équipe, rien moins que cela. Il faut dire que DOYLE BRAMHALL II, l’hôte du jour, a l’habitude de côtoyer les étoiles (Roger Waters et Elton John, entre autres) et il n’est donc pas surprenant qu’il nous embarque dans un trip qui frôle la voûte céleste! Il a beau avoir travaillé avec un Monsieur comme T. Bone Burnett, il produit ici son deuxième album qui déborde de pépites toutes plus brillantes les unes que les autres. Les exégètes en seront pour leurs frais, mais cet album est à vrai dire inclassable tellement il regorge d’une richesse de sons variés et plus lumineux les uns que les autres. On pense aux seventies, à la West Coast, aux Beach Boys et aux Beatles, à beaucoup d’autres encore, car nous sommes immergés dans un univers où la pureté des notes de guitare rivalise avec la voix d’un chanteur qui affiche comme une fausse nonchalance et qui nous fait vibrer à chaque fois. Il y a, certes, un morceau de moins que sur le précédent album mais qu’importe, tant l’intensité de ces 12 chansons est d’une puissance émotionnelle forte. S’il ne fallait garder qu’une poignée de CD pour embarquer sur l’arche, celui-ci figurerait dans ma liste. Un indispensable, tout simplement indispensable!

Dominique Boulay
Paris-Move & Blues Magazine (Fr)

:::::::::::::::

Une chronique pour un album de fin 2018 que nous remettons à l’honneur en ce mois de juin 2019 car DOYLE BRAMHALL II sera en concert ce 29 juillet à Paris!

Dépêchez-vous de réserver votre place, car c’est un concert unique, la seule date sur Paris de ce génial artiste qu’est DOYLE BRAMHALL II.

Concert au Théâtre de l’Atelier, 1 Place Charles Dullin, 75018 Paris

Billetterie en ligne: ICI

Et si pouvez vous offrir le voyage, ne ratez pas le concert du 4 Octobre 2019 à Oakland, car DOYLE BRAMHALL II sera sur scène avec rien moins que Buddy Guy, Billy Cox, Joe Satriani, Jonny Lang, Dweezil Zappa, Eric Johnson, Mato Nanji, Kenny Aronoff, The Slide Brothers, and Henri Brown…!!!!!

Ce sera le 4 Octobre 2019 au Paramount Theatre, Oakland, CA, US!

Billetterie en ligne ICI