Dixiefrog/Harmonia Mundi
Blues

Cinquième livraison pour Nico Duportal et ses Rhythm Dudes (sans compter l’excellent “Rocket Girl”, où ils accompagnaient la chanteuse texane Jai Malano), et l’on peine toujours à leur trouver le moindre défaut. Désormais unanimement célébrés dans les cercles swing et vintage rhythm’n’blues, ils ne doivent cette reconnaissance qu’à leur seul mérite. Associée à une pratique consommée des planches, leur profonde et amoureuse culture des arcanes et racines auxquels ils restituent une vibrante actualité leur vaut le statut mérité de formation phare sur la scène européenne. Chaque album de ces joyeux drilles réunit non seulement ces ingrédients qui suscitent sourires et trémoussements chez l’homo sapiens lambda, mais également curiosité et appétit envers leurs références. Principale nouveauté (outre une nouvelle recrue au sax ténor), cette rondelle ne comprend que des compos originales. Outre Don Cavalli, notre compatriote Éric Liagre (alias King Pepper) et le bien nommé Thibaut Chopin contribuent à l’écriture, dont le leader se réserve ici la part du lion. Seul guest (mais lequel !), Benoît Blue Boy en personne prête son chromatique à une plage de son cru. Tour à tour jump, twist, rock et mambo, Nico ne perd jamais ses modèles de vue (au premier rang desquels Jimmy Nolen, Tiny Grimes, Guitar Slim et le jeune Johnny Guitar Watson).  À ceux qui qualifieraient la musique de Nico et ses Dudes de rétro, nous répondrons qu’ils ne font que remettre les pendules à l’heure: celle du swing, du fun et du goût. Poussez les meubles, roulez les tapis, the Dudes are in the house !

 

Patrick Dallongeville
Paris-Move / Blues Magazine / Illico & BluesBoarder

 

Nico Duportal & His Rhythm Dudes